Petite enfance

Bon de garde

Les parents qui ont besoin d’une place d’accueil extrafamilial pour leur(s) enfant(s) reçoivent de leur commune de domicile un bon de garde en fonction de leur revenu. Ils peuvent le faire valoir dans la garderie ou l’organisation d’accueil familial de jour de leur choix pour réduire les frais de prise en charge.

Le canton participe aux coûts que doivent supporter les communes en cofinançant tous les bons délivrés via la compensation des charges. Les communes peuvent limiter le nombre de bons ou décider de ne pas participer au système. Les parents et les structures d’accueil doivent remplir certaines conditions pour bénéficier du nouveau dispositif.
Petit-Val a décidé d’adhérer au système des bons de garde dès le 1er août 2020 et les parents concernés doivent demander un bons de garde pour leur enfant sous réserve de l’accord préalable d’une institution qui est également inscrite au système des bons de garde. Les conditions pour obtenir un bon de garde sont les suivantes :

  1. la famille a besoin d’une solution d’accueil extrafamilial
  2. la famille nécessite des subventions en raison de sa situation financière
  3. l’enfant fait partie du groupe cible défini.

Vous trouverez de plus amples informations sur la page de la Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration.

Les autorités de Petit-Val recommandent aux parents de faire au plus vite les démarches pour obtenir un bon de garde ; elles demandent également que la procédure par le portail Kibon soit privilégiée au détriment de la demande sur papier. Dans ce dernier cas, des frais administratifs pourront être facturés en cas de mise à contribution.

Vous trouverez ci-après une vidéo explicative sur Kibon. Mme Nathalie Schranz est  à disposition pour toute question complémentaire par téléphone le mardi au 032 484 94 70 ou par courriel à finances@petit-val.ch.

Maman de jour

  • Vous êtes à la recherche d'une maman de jour
  • Vous engagez une maman de jour
  • Vous souhaitez devenir maman de jour
  • Vous êtes déjà maman de jour

Cette annonce vous concerne

Avec comme objectif la professionnalisation de la profession, le canton de Berne demande que l'activité soit annoncée à l'Autorité de Protection de l'Enfant et de l'Adulte de Courtelary (Préfecture 2a, 2608 Courtelary).
 
Après cette étape, un professionnel (surveillant des placements) veillera au bon encadrement des enfants par une visite à domicile de manière annuelle ou plus régulièrement si nécessaire. Il répondra aussi aux questions des
parents d'accueil de jour.
 
Plus précisément, une maman de jour doit être annoncée à l'agence AVS par les parents, afin qu'elle cotise aux assurances sociales. Une assurance accident en faveur de la maman de jour doit être conclue.
 
Une association existe dans notre région : Association Parent d'Accueil Journée.
Une inscription est possible mais pas obligatoire.
 
Pour tous renseignements, vous pouvez contacter Claudia Dubacher, assistante sociale au Service social régional de Tavannes au 032 482 65 70 du mardi au vendredi.

INFORMATIONS SUPPLÉMENTAIRES